Retour aux articles

On n’arrête pas le progrès

Novaccess

Avec Internet, les réseaux sociaux, toute l’information, désinformation circule…
le meilleur, le pire aussi.
Le 15 octobre, une vidéo de Konbini Techno nous montre comment on peut facilement copier son badge « Vigik » d’entrée d’immeuble.
Un système qui coûte 1€ et qui peut se faire en 5 minutes. C’est une véritable économie pour les résidents qui perdent fréquemment leurs clés ; mais c’est aussi un risque pour la sécurité de l’immeuble.
Nous allons voir pourquoi.


Tout d’abord qu’est-ce que le Vigik ?


Les opérateurs et prestataires de service qui souhaitent accéder aux immeubles équipés du système VIGIK® doivent disposer de
badges (clé électronique) et d’un dispositif  de chargement. 
Ce dernier permet aux employés de renouveler les informations de leur badge dont la validité est limitée dans le temps. Le système de chargement est fourni avec une carte service qui sera transmise au  gestionnaire d’immeuble pour qu’il programme les autorisations dans SaaS  ou ces centrales VIGIK®. 
Les opérateurs peuvent bénéficier d’un code natif, ils sont, alors, dispensés de fait de cette dernière étape.

Le contrôle d’accès VIGIK® (appelé par convention aussi «serrure électronique VIGIK®») se compose :
> d’un lecteur situé à l’extérieur, à l’entrée de l’immeuble
> d’une centrale à l’intérieur.


Il faut distinguer les badges dits « résidents », des badges VIGIK® qui se présentent en général au format carte bancaire mais toute blanche, sans puce apparente. 


Les badges résidents sont de couleurs et de formes variées,
notamment proche du format :
> porte-étiquette de porte-clé 
> généralement plus petits.

Le badge résident n’a pas besoin d’être rechargé. Il ne dépend d’aucune plage horaire ou autre restriction.Il ne fonctionne, en général, que sur un seul immeuble. Ainsi ce qui peut être copié et reproduit de manière illimité, ce sont les accès à un seul immeuble.

Pour cela, il suffit qu’un badge de votre immeuble tombe entre de mauvaises mains
pour que son accès soit complètement compromis.


_______________


Actuellement, quels sont systèmes dont nous disposons pour la sécurisation
de ces accès (halls et parkings) de votre immeuble ?


Le double sas :
> 1er accès : combinaison du  digicode + lecteur vigik 
> 2ème accès : un interphone + lecteur vigik 

Cette combinaison permet l’accès des usagers
et un filtre des personnes extérieures au site.

MAIS avec 2 systèmes vulnérables sur les 3 !!!

> Le digicode est transmissible
> Le vigik est clonable !


Pour autant, retourner à un système de clé physique ne serait pas une solution !
D’ailleurs, si on les a remplacées  par le vigik, c’était dans un premier lieu,  par soucis de sécurité, d’accessibilité pour les services d’urgences, de poste et le confort des habitants.


Le contrôle d’accès des copropriétés, et des constructions collectives en général, est un enjeu majeur pour la sécurité des biens et des personnes.


_______________


À quelle problématique doit-on répondre pour les halls,
portes d’accès et portails de parkings ?


Elle est à la fois simple et complexe puisqu’il s’agit  de permettre 
> une ouverture simple et  fonctionnelle 24/24 et 7/7
> de recevoir des invités, des prestataires de service réguliers ou occasionnels
(personnels de santé, livreurs…)
> de donner immédiatement un accès pour les services d’urgences et services publics

…sans que des personnes extérieures accèdent sans autorisation….. 

Garantir des accès sécurisés
(pas de copie possible de l’accès, de transmission facile de code)


Bien sûr il faut que ce contrôle d’accès soit utilisable quelque soit le statut de l’usager :

> propriétaire, 
> locataire, 
> salarié, 
> fournisseur, 
> client des professions libérales,
des entreprises….


_______________


À l’ère où il existe une application pour chaque problème de nos vies,
n’existe-t-il pas une solution ?


Des sociétés comme Somfy, Deltadoor apportent des solutions de contrôle d’accès sécurisées grâce des boitiers connectés et des applications, mais uniquement pour
…….…les maisons individuelles. 
Le nombre d’accès est restreint de fait et, la gestion de + de 100 usagers n’est pas intégrée.

D’autres acteurs, comme Zen Parc, Yesparc, Upn’go ont créé des applications liées à des boîtiers connectés pour aider les automobilistes à trouver une place de parkings des bâtiments où ils ont des places libres à la location mais
……….seuls leurs clients y ont accès !!!


Aujourd’hui la domotique apporte des solutions pour :
> les logements des programmes neufs
> les logements en général


_______________


Mais qu’existe-t-il comme solution pour les bâtiments déjà existants
où le clonage des badges est facilité ?


L’idéal serait une solution qui allie :
> une solution existante 
> une technologie innovante en renfort pour optimiser  la sécurité

Vous l’avez rêvé, les équipes de NovAccess l’ont fait

_______________


Si vous venez au congrès organisés par la FNAIM, au Carrousel du Louvre à Paris,
les 25 et 26 novembre 2019, des informations vous attendent au stand D33


©NovAccess

Novaccess smart city au quotidien
Comment gagner du temps dans sa journée ?
Digitalisation NovAccess
Comment la digitalisation peut aider les bailleurs sociaux à gérer leur parc ?
Novaccess couteau suisse
Gérer des copropriétés, du tertiaire… un jeu d’enfant ?