Retour aux articles

Gérer des copropriétés, du tertiaire… un jeu d’enfant ?

Comme beaucoup d’autres secteurs, l’arrivée d’internet et de tous 
les outils digitaux ont bouleversé les métiers de l’immobilier (syndic, d’administrateurs de biens…)
…et le quotidien des professionnels.


En soi, le métier n’a pas changé puisque les missions légales du syndic
sont toujours les mêmes :

> représenter le syndicat : gestion du personnel,
recherche prestataires extérieurs et négociation des prestations au meilleur prix, suivi juridique…
> gérer la maintenance des équipements collectifs
> assurer l’entretien et la conservation des parties communes
> tenir la comptabilité du syndicat
> préparer et tenir les AG


En revanche, l’outil de travail a fortement évolué avec les mails :

> Le Gestionnaire ne fait plus taper son courrier par son assistant, 
> il répond directement à tous ses mails depuis son téléphone portable quel que soit l’endroit où il se trouve (à l’immeuble, dans les transports ou au café entre deux rendez-vous)


La réactivité est donc beaucoup plus importante.
En contrepartie les copropriétaires se montrent plus impatients.


_______________


L’assistant de copropriété lui-même est tourné davantage vers
des tâches de gestion et moins de secrétariat. 


Par exemple il n’a plus à faire la mise sous pli et l’envoi des convocations d’assemblée générale qui sont maintenant externalisés dans la plupart des cabinets. 

Les photos prises du téléphone portable permettent aussi une meilleure communication grâce à une information plus claire (une image parle plus que de longues explications)


Le revers de la médaille de toute cette technologie, c’est un flux exponentiel d’informations et de mails de plus en plus difficile à absorber. 


Leur contenu est très varié : 

> demande d’état du compte de charges, alors qu’il est accessible sur l’extranet !
> signalement d’un sinistre…même lorsqu’il est d’ordre privatif !
> demande de badges supplémentaires ou parce qu’il est perdu
> plainte du comportement d’un voisin

…et le fond parfois, inutilement agressif !


Les mails sont aussi de nature à encourager certains comportements excessifs,
avec beaucoup trop de personnes en copie, avec les «répondre à tous»
qui viennent saturer les messageries et ont un intérêt limité pour le syndic.

Bref… ce volume d’informations et de mail peut devenir chronophage !


_______________


Les copropriétaires n’imaginent pas, que derrière l’écran, le gestionnaire fait au mieux, et que ce n’est pas parce que le mail est reçu, qu’il est possible de répondre, réagir instantanément !


Il existe aujourd’hui des solutions qui font gagner du temps aux gestionnaires, pour les libérer de taches peu valorisantes mais demeurent nécessaires.

Par exemple :

Chouettecopro ou alacaza  facilitent la communication entre les occupants, leur syndic et les prestataires techniques. 

Eqqer réalise les expertises travaux, la gestion des litiges. Ils peuvent combiner, si nécessaire les compétences d’experts , d’huissiers de justice, d’avocats spécialisés.

Reasolve facilite le recouvrement des charges avant qu’elles ne deviennent trop importantes

NovAccess, en digitalisant les contrôles d’accès aux parkings et hall d’immeubles libère le gestionnaire de cette activité qui prend beaucoup de temps (commande des bips, remise, activation, désactivation…) et n’est pas valorisée. 

Le système est installé en parallèle des systèmes existants et permet de répondre aux attentes de tous les copropriétaires !


_______________


Peu à peu, peut-être que les métiers liés à la copropriété pourront pleinement valoriser leur service grâce aux nouvelles technologies….

Novaccess smart city au quotidien
Comment gagner du temps dans sa journée ?
Digitalisation NovAccess
Comment la digitalisation peut aider les bailleurs sociaux à gérer leur parc ?
Bâtiment connecté - NovAccess
Bâtiment connecté……Qu’est-ce que c’est ?