Retour aux articles

Comment la digitalisation peut aider les bailleurs sociaux à gérer leur parc ?

En France la loi définit le rôle, le fonctionnement des HLM, et en autre,  qu’ils 

« …participent à la mise en œuvre du droit au logement
et contribuent à la nécessaire mixité sociale
des villes et des quartiers ». 


Ce point a été renforcé dans la loi ELAN (Evolution du Logement et Aménagement Numérique) en réglementant l’inclusion de tous,
l’égalité et la solidarité……mais aussi :  


> Technologique pour la sécurité, la protection, le confort des occupants 
> Sur le plan énergétique dont l’objectif est fixé par la réglementation carbone qui vise à diviser par quatre les émissions carbones du bâti à échéance 2050


Aujourd’hui, les logements sociaux en quelques chiffres (source USPH 2017) :

> 5.1 millions de logements gérés à
. 80% par des organismes HLM (OPH, RSH, ou COOP’HLM)
. 20 % par EPL (logements conventionnées ou non), l’Etat, les collectivités et établissements publics…
> Le parc HLM, soit 4.25 millions de logements sont occupés par 10 millions de personnes (15 % des ménages)


_______________


Quelles sont les problématiques rencontrées
par les bailleurs sociaux ?

Outre la demande croissante de demandeurs de logement social

USH d'après Compte du Logement Résidences principales selon leur occupation - Novacess

> Depuis 1984, le nombre de ménages locataires a augmenté de 2.5 millions (+25.3 %) dont 80 % sont logés dans le parc locatif social, soit une augmentation de 54.5 % !


De l’impératif de la loi Elan, de favoriser la mixité, ce qui oblige les bailleurs sociaux à de nouvelles contraintes.
…on constate d’année en année que la structure d’âges des occupants évolue 

Evolution de l'age des chefs de menage locataires HLM - INSEE - Novaccess

Si en 1984, les + 65 ans représentaient 15% des occupants, 
en 2013, ils sont 22%

_______________


Ce vieillissement des locataires entraîne également une évolution des services auxquelles font appel ces occupants, souvent seuls pour les plus âgés :
> Personnel médical et paramédical
> Personnel social
> Assistance d’aide à la personne
> Livraison des repas
>


De ces 3 constats, on observe les problématiques suivantes :

> Sur un même site où des accès sont sectorisés par typologie d’occupants 
exemple :  un espace parking réservé aux copropriétaires, un autre aux bailleurs sociaux, et un dernier aux locaux d’activité

> Permettre l’accès à des personnes ou service d’aide. 
exemple : personnel  social, médical… pour les personnes âgées, handicapées…
Le gestionnaire ne peut distribuer à l’infini des badges ou diffuser le code sans affaiblir la sécurité des habitants

> Rentabiliser l’espace des parkings non occupés


Il arrive qu’une partie conséquente de places soient disponibles.
Comment les louer facilement à des personnes extérieures, tout en maintenant la sécurité des accès ?
Bien sûr, il existe des sociétés comme Yespark, Zenpark qui propose la location de ces espaces, moyennant une commission.


_______________


Et si la digitalisation vous venait en aide !!!


NovAccess est une application qui permet l’ouverture des portes et portails avec son smartphone.

Grâce à un boitier connecté placé en parallèle de chaque contrôle d’accès, les utilisateurs :
> Ouvrent avec leur smartphone ou l’ancien système
> Centralisent tous leurs accès sur leur smartphone


Le gestionnaire gère très simplement, en 3 clics, les accès des occupants via une plateforme en mode Saas. Il active, désactive instantanément les contrôles d’accès.


1er cas d’usage identifié :

Un espace avec des attributions d’accès sectorisées suivants les occupants.
Pour un même site géré par un bailleur social et un syndic, le bailleur social, via la plateforme,  donnera les accès à ses occupants pour les zones qu’ils les concernent.

Le syndic, pour sa part, n’aura plus la gestion des badges à faire, puisque les copropriétaires géreront leurs contrôles d’accès en autonomie.

2e cas d’usage identifié :

Permettre l’accès à des personnes extérieures pour des prestations.
Plus besoin, de boite à clés avec un cadenas, un digicode… 

En équipant la porte du hall d’immeuble du boitier NovAccess, le gestionnaire saisi juste les noms, prénoms et N° de portable des intervenants pour les locataires qui font appel à des services extérieurs.
Seules ces personnes habilitées pourront rentrer.


3e cas d’usage identifié :

Optimiser la location des  places de parkings non occupées.
En installant un boitier NovAccess en parallèle du contrôle d’accès actuel, cela facilite l’accès à l’ensemble des utilisateurs du parking :
> locataires résidents
> locataires occasionnels.

C’est l’égalité d’utilisation de tous les occupants, résidentiels et occasionnels.

Solution Novaccess - la solution a portee de main

www.novaccess.co
Bonne semaine

SYNDICS, dé-confinement, et maintenant ?
BAILLEURS SOCIAUX, dé-confinement, et après ?
PROMOTEURS, dé-confinement, et après ?
dolor ultricies ut risus venenatis ut Nullam leo neque. Phasellus amet, odio